19/07/2011

Vous n’avez pas encore des panneaux solaire ? alors lisez cela !

 

La biomoléculaire au service de l’énergie solaire !

L20110422165151-1.jpge MIT vient d’annoncer des panneaux solaire à base de nanotubes de carbone, titane et… dont la fabrication est confiée à un virus !

OUI, OUI, un virus !

Sur base de mécanismes empreintés à la vie,  ce virus (nommé M13) tricote les molécules et fabrique des nanotubes complexes, qui sont photosensibles !

Grace à ces NANO TRAVAILLEURS, (la cordelette pliée en huit) on va produire des panneau solaire plus facilement, bien plus efficaces !

Dans ce schéma, le virus M13 se compose d'un brin d'ADN (le chiffre-8 bobine sur la droite) attaché à un ensemble de protéines appelées peptides - protéines de l'enveloppe du virus (les formes tire-bouchon dans le centre) qui se fixent sur les nanotubes de carbone (cylindres gris) et les maintienent en place.

Un revêtement de dioxyde de titane (sphères jaunes) attachés à des molécules de colorant (sphères rose) entoure le faisceau. Plus des virus avec leurs revêtements sont dispersés à travers l'arrière-plan.
Image: Matt Klug, biomoléculaire groupe Matériaux

06/03/2009

Peut-on encore faire mieux ? et bien oui...

Depuis peu, apparaissent sur le marché, non pas des panneaux solaires inconnus, mais d'un cout bien inférieur et d'une efficacité bien plus grande !

prismsolarC'est quoi ça ?
Solar Modules .... panneaux solaire... ok !
Advanced ... whouai, ok....
Holographic ... là est la question !
Un sandwich de verre (style poly carbonate ...) pour le pain, et un film hologramme pour le beurre, quand au jambon quelques cellules solaires !
Le sandwich

Et après... les verres renvoie les rayon de soleil de l'une à l'autre, et les concentre sur les cellules photovoltaïques
Ce faisant, la lumière traverse de nombreuse fois l'hologramme, qui concentre l'énergie et joue le rôle d'amplificateur de lumière...
Plus de détail ?
Bon disons qu'en espaçant les cellules en rangées régulières, l'espace libéré sert à l'amplificateur-concentrateur...
résultat, 3 fois moins de cellules de silicium (ce qui coute en réalité)et un rendement accrue !
Et sans doute une usure plus rapide des cellules solaire ainsi plus sollicitées !
concentrateur-amplificateur

01/05/2008

Nanocrystal et photovoltaïque

Les scientifiques nationaux de laboratoire de Los Alamos ont découvert qu'un phénomène a appelé la multiplication de porteur, dans laquelle les nanocrystals de semi-conducteur (par exemple silicium...) répondent aux photons en produisant les électrons multiples;
Ils ont découvert que l'absorption d'un photon simple pourrait produire deux ou même trois électrons libres, donc voilà des panneaux solaires à haut rendement, mais aussi la possibilité d'extraire l'hydrogène de l'eau par la photocatalyse bien plus facilement !
Ou encore faire des panneaux lumineux à très très faible consomation
c'est encore en laboratoire... mais les solutions arrivent ! ! ! CeeLite

28/09/2007

Le photovoltaïque est il rentable ?

On estime qu'aux latitudes de 45° environ (France, Belgique...) l'énergie potentiellement utilisable du soleil est de par an 1500kwh/m².
decoration
La technologies disponibles sur le marché propose des modules (bleu irisé...) qui se distinguent en fonction du type de silicium qu'ils utilisent :
Les cinq plus grandes firmes fabriquant des cellules photovoltaïques se partagent 60% du marché mondial. Il s'agit des sociétés japonaises Sharp et Kyocera, des entreprises américaines BP Solar et Astropower, et de l'allemande RWE Schott Solar. Le Japon produit près de la moitié des cellules photovoltaïques du monde.

les critique diront: Chèrs à l'achat, rendement faible, investissement à très long therme et durée de vie moyenne: 20 à 25 ans, après le silicium "cristalise" et rend inutilisable la cellule. le recyclage est faible et coûteux
Cependant, ils existent bel est bien, le fonctionnement est facile, et en mixte avec d'autres solutions, il convient tout à fait...

Smalborg