09/08/2008

CO2 : l'arroseur arrosé !

Le réchauffement climatique ne serait pas le seul phénomène en cause. D’après ces chercheurs ce sont également les changements de ces 25 dernières années dans l’utilisation et l’exploitation des terrains qui sont peut-être à incriminer (agriculture, urbanisation...).
Ainsi entre 1978-2003, les sols britanniques et du Pays de Galles sur lesquels portent les travaux de recherche, ont relâché chaque année dans l’atmosphère environ 13 millions de tonnes de carbonne.
Et cette situation de l’ « arroseur-arrosé » serait presque comique si elle n’impliquait pas autant la survie de l’humanité toute entière. Ainsi la simple émission de CO2 par les sols a réduit à néant tous les efforts proposés par le développement durable pour réduire les rejets de gaz à effet de serre !

Cette étude britannique (2005) a également ridiculisé et délégitimé au plan scientifique le protocole de Kyoto qui ne tient nullement en compte des réductions - par relâchement de CO2 - intervenus dans les stocks de carbone organique contenus dans les sols.

En France les pouvoirs publics compétents (ADEME, INRA, IFEN) s’alarment de ces résultats obtenus sur le sol britannique. En 2007, le même type de recherche va enfin pouvoir être mené pour suivre l’évolution des concentrations de carbone organique contenus dans les sols français.. et voir si l’on constate la même réduction !
On est en 2008, on attend encore longtemps ?
trop-chaud
(commentaire tiré de decroissance.info et du Monde)

17:47 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : co2, inra, kyoto, pollution, ademe, ifen