15/07/2010

Eco...nomie..... économie...ECO .... les lampes LED !!!!

pour la société, la pub qu'on reçoit est "quelle Honte, le consommateur est un pollueur !" ...

j'espère que vous êtes assez malin pour vous considérer autrement que comme un coupable ! On consomme ce que l'on trouve avec nos moyens ECONOMIQUES...

Mais voici qu'on peux en plus consommer ECO grâce aux lampes dites à LED. Lampe-LED.jpg

LED = Light Emiter Diode... AYE, dur dur... pas plus clair... même en Français... Il s'agit d'un morceau de cristal qui mis sous tension va émettre un rayon lumineux, un tout "mini-laser"... Bleu, Rouge, Vert....

Contrairement aux ampoules à incandescence, dans la LED, l'énergie électrique passe en lumière, 20 fois mieux que par la chaleur.  d'ou une consommation impressionnant basse !

comparez plutôt  les HALOGENE , les "NEON"s, les LED

Type d'ampoule                 Rendu lumineux          Consommation          Durée de vie

  • HALOGNE . . . . . . . . . . . . . . . 50 W . . . . . . . . . . . 50 W . . . . . . . . . . . . . . . 2.000 h
  • NEON, FLU-COMPACT . . . . . 55 W . . . . . . . . . . . 11 W . . . . . . . . . . . . . . . 8.000 h
  • LED . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 W . . . . . . . . . . . . 3 W . . . . . . . . . . . . . . . 70.000 h

ampoule-LED.jpg7 % de l'énergie consommée par une ampoule à incandescence est ainsi transformée en lumière, les 93 % restants étant perdus en chaleur ! Une ampoule à incandescence de 60 Watts émet donc pour 4,2 Watts dans le rayonnement visible.

Cela représente un gaspillage d'énergie inutile (à moins que vous ne vous chauffiez aux ampoules ?) et réduit l'espérance de vie de l'ampoule : l'alternance froid-chaud ne lui vaut rien...

Il existe d
ésormais des LEDs blanches qui permettent un éclairage normal des pièces d’habitation.

La toute nouvelle génération des LEDs High Power produit même tellement de lumière que les petites lampes peuvent être utilisées, tout comme les ampoules classiques, dans les luminaires encastrés, les projecteurs ou les lampadaires.

ALORS REGARDEZ VITE...

19:37 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

02/02/2009

A propos d'EOLIENNE... implantation marinne

On parle d'éoliennes, de parque Éolien... voici quelques photos impressionnantes de leurs construction actuellement, dans le park de Thorntonbank, en mer du Nord, au nord de la Belgique !

voici le plan du lieu...
Image1

avec une hauteur de 184m depuis leur socle en béton (44m) scellé sur le banc de sable

eolienne en mer du nord

Image7Image8

33000 volt, 5Mwatt... Impressionnant non ?

03/12/2008

On a besoin d'hydrogène ?

De partout viens la mode des carburants de substitution, plus c'est green, plus ça plait !
Plus on voit, après coup, les effet négatifs, de green la solution devient supo du "diable CO2" et on passe alors à une autre...
energie
Ce sont rarement des nouveautés mais bien emballés avec un cachet officiel et la une de la TV et c'est le nouveau green !
http://techno-science.net
Pourtant, par moment, la technologie perfectionne des processus, c'est le cas ici, avec un nouveau catalyseur (formé par une pièce de céramique perforée de canaux et recouverte d'un aérogel contenant des nanoparticules de cobalt) transformant éthanol en hydrogène(A partir d'une molécule d'éthanol et trois molécules d'eau, on obtient six molécules de H2 et deux de CO2).
Merci le CSIP et L'UPC de catalogne pour leur trouvaille

L'autre, c'est en essayant de copier mère nature, de produire de l'hydrogène avec pour seule énergie le soleil, que des chercheurs australiens de l'Université du CSIRO on mis au point un autre catalyseur, sensible lui au soleil !hydrogène

28/10/2008

L'ampoule fluocompacte: 75% d'économie !

Connaissez vous la lampe fluocompacte :
* Elle s’adapte directement sur des culots à vis ou à baïonnette et n’oblige pas à acheter de nouveaux luminaires (sauf si le luminaire est équipé d’un variateur d’énergie), mais à la différence des tubes luminescents (appelés improprement "tube néon" on change l'ensemble, starter et ballast et non le simple tube.
* a un coût d'achat plus élevé qu'une ampoule traditionnelle, mais dure 6 000 à 12 000 heures (suivant le nombre d'allumages et d'extinctions environ 5 à 6 ans, contre 6 mois pour une source a incandescence),
* consomme 75% moins d'énergie que les ampoules à incandescence ordinaires.
# Une fluocompacte de 25 watts a la même intensité lumineuse qu'une ampoule ordinaire de 80 à 100 watts suivant sa qualité.
# Selon Environnement Canada, on trouve habituellement dans une maison une trentaine d'ampoules qui consomment environ 200$ annuellement. Avec une fluocompacte, il n'en coûte que 50$, même si tous les usages ne peuvent pas être remplacés par une source fluorescence (problème d'allumage et d'extinction)

Ampoule_fluocompacte2
Durant sa vie, une seule ampoule fluocompacte de 20 W permet une économie de 1000 kWh, évitant ainsi :
* les émissions polluantes (l’équivalent de 60 kg de gaz carbonique et 0,4 kg d’oxyde de soufre)
* la génération de déchets liés à la production d’énergie correspondante (l’équivalent de 150 cm3 de déchets nucléaires)

Encore une fois, pas besoin du nucléaire, les solutions alternatives sont déjà là !

10/10/2008

des "AIRPod", véhicules urbains à air comprimé

Déjà cité dans un ancien article, la société MDI fait parlé d'elle cette fin 2008.

Une PME de la région niçoise a présenté jeudi un mini-véhicule urbain non polluant fonctionnant à l'air comprimé qu'elle entend présenter à l'appel d'offres de la ville de Paris pour le futur système de voitures en libre-service.

Guy Nègre, PDG de MDI, société basée à Carros (sud-est de la France), devant des "AIRPod", véhicules urbains à air comprimé, le 9 octobre 2008 à Nice.
des

Avec sa longueur de deux mètres pour 1,60 mètre de large -inférieure à la taille d'une Smart- et son moteur à air comprimé qui n'émet aucune pollution, "AIRPod" "marque une tournant dans les gammes de véhicules urbains", selon son créateur, Guy Nègre, PDG de MDI, société basée à Carros (Alpes-Maritimes). Un exemplaire coûte environ 6.000 euros.

09/08/2008

CO2 : l'arroseur arrosé !

Le réchauffement climatique ne serait pas le seul phénomène en cause. D’après ces chercheurs ce sont également les changements de ces 25 dernières années dans l’utilisation et l’exploitation des terrains qui sont peut-être à incriminer (agriculture, urbanisation...).
Ainsi entre 1978-2003, les sols britanniques et du Pays de Galles sur lesquels portent les travaux de recherche, ont relâché chaque année dans l’atmosphère environ 13 millions de tonnes de carbonne.
Et cette situation de l’ « arroseur-arrosé » serait presque comique si elle n’impliquait pas autant la survie de l’humanité toute entière. Ainsi la simple émission de CO2 par les sols a réduit à néant tous les efforts proposés par le développement durable pour réduire les rejets de gaz à effet de serre !

Cette étude britannique (2005) a également ridiculisé et délégitimé au plan scientifique le protocole de Kyoto qui ne tient nullement en compte des réductions - par relâchement de CO2 - intervenus dans les stocks de carbone organique contenus dans les sols.

En France les pouvoirs publics compétents (ADEME, INRA, IFEN) s’alarment de ces résultats obtenus sur le sol britannique. En 2007, le même type de recherche va enfin pouvoir être mené pour suivre l’évolution des concentrations de carbone organique contenus dans les sols français.. et voir si l’on constate la même réduction !
On est en 2008, on attend encore longtemps ?
trop-chaud
(commentaire tiré de decroissance.info et du Monde)

17:47 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : co2, inra, kyoto, pollution, ademe, ifen

30/07/2008

La méthanisation du fumier... - CO2 et + d'énergie !

La méthanisation de fumier est une demande forte venant d’agriculteurs souvent engagés dans des démarches de qualité.
plutôt que de "dégazer" en atmosphère, on récupère et recycle: moins de CO2 et plus d'énergie donc !

Pour ce type de substrat, non pompable, il est envisagé un procédé de méthanisation en discontinu.
En Europe, les installations de méthanisation fonctionnant en discontinu sont peu nombreuses. Cela est dû notamment aux élevages industriels du nord de l’Europe qui sont principalement sur lisier.

Le changement du prix de vente de l’électricité et de celui produit à partir de biogaz a convaincu les exploitants de se lancer dans la construction.
L’installation a été inaugurée le 21 juin 2008.
Actuellement, l'installation traite les lisiers et fumiers de l’exploitation (1000 t), le fumier de voisins (500 t). Les effluents traités sont ensuite épandus sur les terres de la ferme (65 ha).

méthanisation - Eden

Le biogaz est valorisé en cogénération. la société Eden en France s'est penché dessus.
L'électricité produite est entièrement vendue à EDF et la chaleur est utilisée pour le chauffage des digesteurs, d’un bâtiment lapin et de l’habitation des exploitants.

26/06/2008

La voiture qui marche a l'eau -NTDTV

Et oui, depuis le temps que tout le monde en parle, que les grands constructeurs automobile font tout pour enterrer et rire de ça... Les japonais, en silence l'on étudié, et maintenant prétendent sortir unee voiture a eau... 1litre d'eau pour 1h de voyage à 80km/h
Genepax a dévoilé une voiture roulant à l’eau dans la ville d’Osaka, dans l’ouest du Japon. ...regardez

05/06/2008

Et pourtant notre Terre Gaïa a ce qu'il faut ...

Ceci n'est pas une nouvelle en soit, sauf par le faît qu'on oublie de regarder autour de nous...

Dans le long mécanisme de formation de la Terre et de la vie sur Terre,
beaucoup de merveilleux mécanismes de régulation furent testé et mis au point par la nature...

Le degrés de salinité de la mer varie très peu, protégeant la vie marine par exemple, où le maintien d'une oxygénation de l'atmosphère (21%)...
Bref plein de mécanismes complexes, ou interviennent chimie, biologie, physique... sur du très long thermes (centaines de milliers d'années)

Notre modernité (avec la course au profit) à provoqué un déséquilibre trop rapide pour Gaïa, pourtant même l'effet de serre et le "diabolique" CO2 sont connue et géré par la nature...
emiliania-huxleyidecoration
Ainsi un être marin microscopique, vivant en surface des océans, convertie le CO2 de l'atmosphère en sucre (qui précipite au fond des mers) et en Oxygène
On a ce qu'il faut pour la vie, sans avoir à l'inventer
Les forêts, les océans...on les détruit et pollues !

Pourquoi ne par chercher l'armonie et la synthonie avec la nature en s'insérant dans le cycle de la vie ? (Collaboration pas colonisation !)

01/05/2008

Nanocrystal et photovoltaïque

Les scientifiques nationaux de laboratoire de Los Alamos ont découvert qu'un phénomène a appelé la multiplication de porteur, dans laquelle les nanocrystals de semi-conducteur (par exemple silicium...) répondent aux photons en produisant les électrons multiples;
Ils ont découvert que l'absorption d'un photon simple pourrait produire deux ou même trois électrons libres, donc voilà des panneaux solaires à haut rendement, mais aussi la possibilité d'extraire l'hydrogène de l'eau par la photocatalyse bien plus facilement !
Ou encore faire des panneaux lumineux à très très faible consomation
c'est encore en laboratoire... mais les solutions arrivent ! ! ! CeeLite