28/10/2008

L'ampoule fluocompacte: 75% d'économie !

Connaissez vous la lampe fluocompacte :
* Elle s’adapte directement sur des culots à vis ou à baïonnette et n’oblige pas à acheter de nouveaux luminaires (sauf si le luminaire est équipé d’un variateur d’énergie), mais à la différence des tubes luminescents (appelés improprement "tube néon" on change l'ensemble, starter et ballast et non le simple tube.
* a un coût d'achat plus élevé qu'une ampoule traditionnelle, mais dure 6 000 à 12 000 heures (suivant le nombre d'allumages et d'extinctions environ 5 à 6 ans, contre 6 mois pour une source a incandescence),
* consomme 75% moins d'énergie que les ampoules à incandescence ordinaires.
# Une fluocompacte de 25 watts a la même intensité lumineuse qu'une ampoule ordinaire de 80 à 100 watts suivant sa qualité.
# Selon Environnement Canada, on trouve habituellement dans une maison une trentaine d'ampoules qui consomment environ 200$ annuellement. Avec une fluocompacte, il n'en coûte que 50$, même si tous les usages ne peuvent pas être remplacés par une source fluorescence (problème d'allumage et d'extinction)

Ampoule_fluocompacte2
Durant sa vie, une seule ampoule fluocompacte de 20 W permet une économie de 1000 kWh, évitant ainsi :
* les émissions polluantes (l’équivalent de 60 kg de gaz carbonique et 0,4 kg d’oxyde de soufre)
* la génération de déchets liés à la production d’énergie correspondante (l’équivalent de 150 cm3 de déchets nucléaires)

Encore une fois, pas besoin du nucléaire, les solutions alternatives sont déjà là !

Commentaires

fausse bonne idée Les lampes BC sont une fausse bonne idée.
Elles sont plus chères à la fabrication et au recyclage : le bilan carbone pour ces 2 postes est largement négatif.
Elles seraient alors plus économiques à l’utilisation ? Que nenni ! Du moins pas dans tous les cas. En hiver et mi-saison, l’économie d’éclairage est annihilé par la hausse du poste chauffage. En effet, l’ampoule BC émet moins de chaleur que l’ampoule à filament. Le plus souvent, le chauffage central régulé compense l’économie d’éclairage en fonctionnant davantage. En été, les besoins d’éclairage sont beaucoup plus faibles, et ne justifient pas l’utilisation d’ampoule BC.
Les chiffres d’économies annoncées ici ou la sont pour le moins farfelus.

Écrit par : candela | 28/10/2008

Répondre à ce commentaire

Pas d'accord Candela... vérifie tes affirmations les lampes sont utilisée toute l'année, donc l'économie électrique se fait du 1er janvier au 32 décembre. le Chauffage par perte effet joule des lampe à incandescence est presque 80% de celle électrique consommée, et cela hivers comme été !
On allume rarement toutes les lampes à la fois !, donc la chaleur d'une lampe comme chauffage électrique est infime dans une pièce, surtout sur la durée d'utilisation de celle-ci par jour.
Donc l'action lampe à incandescence / lampe low-énergie est infiniment plus faible que la dépense électrique toute l'année correspondante !

Écrit par : John | 30/10/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.