15/10/2007

Le solaire: comment calculer ses besoins ?

A Bruxelles, pendant la période estivale, nous pouvons compter sur 205 Wh/jour en moyenne. Avec une installation de 300 Wc on pourra utiliser par exemple les demandes énergétiques suivantes:

- lampe fluorescente de 8 W

- poste radiophonique de 10 W

- téléviseur de 40 W

- réfrigérateur de 300 Wh/j...

A titre indicatif, vous voyez ce que vous consommez...(voir le tableu ci-joint)

illustrationWhj2

03/10/2007

Pourquoi les batteries automobiles ne peuvent pas être utilisées pour le solaire ?

Les conditions typiques d’utilisation d’une batterie solaire sont très différentes de celles d’une batterie de démarrage.

La batterie à décharge profonde oscille lentement entre des niveaux de pleine charge et de décharge maximale admissible tandis que la batterie de démarrage est rechargée immédiatement après utilisation par l’alternateur.
Les plaques (électrodes) de la batterie à décharge profonde sont plus épaisses que celles de la batterie de démarrage et sont fabriquées dans un alliage plus dense et plus élaboré.
Leur surface sont aussi plus réduites, elles ne peuvent donc pas produire de forts courants instantanément ; ce qui justifie l’interdiction d’utiliser même occasionnellement une batterie stationnaire pour démarrer le moteur d’un véhicule (risque de détérioration dès la première utilisation).

Les plaques (toujours planes et minces) d’une batterie de démarrage se dégradent à une vitesse impressionnante si elles sont soumises à des décharges profondes.
Cette batterie subit des dommages dès que la décharge atteint 50% de la capacité nominale, c’est pourquoi elles ne conviennent pas aux systèmes photovoltaïques.

plaques batterie
tiré de http://www.cipcsp.com/tutorial/batterie-solaire.html