17/01/2007

Libéralisation de l'Energie... Les Eurocrates: Pour notre bien ! ! !

Le coût de la libéralisation de l’énergieLa libéralisation du marché de l'électricité risque de rimer pour de nombreuses zones rurales avec une certaine augmentation de la facture électrique. Plusieurs communes wallonnes se sont regroupées pour chercher ensemble à obtenir des tarifs préférentiels.Gaz et électricité libérés, facture salée pour les communes... c'est une des conséquences inattendues de la libéralisation de l'énergie. Augmentation de 50 à 70 %... Les pouvoirs publics devront désormais acheter le gaz et l'électricité au prix du marché. Finis les avantages dont ils bénéficiaient auprès de leurs intercommunales. Entre 800.000 et un million d'euros, les factures vont flamber à la ville de Namur. Ce surcoût engendré par la libéralisation du marché n'a pas de quoi réjouir l'échevin de l'Énergie, Arnaud Gavroy, qui a fait des calculs lumineux. «En éclairage public, les prix augmentent de 70 %, et pour le gaz et l'électricité dans les bâtiments, c'est un plus 25 %.» Avec un million d'euros de surcoût, la ville de Namur va donc lancer un audit énergétique pour traquer les gaspillages dans les bâtiments publics et ainsi réduire la consommation. Même topo dans une commune plus rurale. A Chaumont-Gistoux, la facture d'électricité va augmenter de 50 %. En cause, comme à Namur, la disparition de certains privilèges. Pour trouver des solutions, l'originalité est au pouvoir. Ainsi, comme dans d'autres endroits en Wallonie, Chaumont-Gistoux va se lancer dans une centrale d'achat en se regroupant avec toutes les communes du Hainaut pour acheter ensemble et faire des économies d'échelle. (RTBF art_062340)femme222

02:37 Publié dans Lois | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

D'autant disent que ui, surtouit que tout ce qui vient d'être "liberalisé" va nous coûter à nous tous, économiquement et personnelement, beaucoup ! Très loin du prétexte annoncé de libre concurence qui ferait baisser les prix... En dehors des LOOBIISTES, et les eurocrate, personne n'y croit !

Écrit par : Paul | 18/01/2007

Répondre à ce commentaire

Qu'est-ce qu'on attend pour faire plein de groupements de consomateurs pour avoir de bon prix ? et fourte les magouilleurs qui orchestrent cette libéralisation !

Écrit par : karl | 19/01/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.